headbg headbg
 
 | 
 dimanche 24 septembre 2017
Documents
Sociétés

Fifres et Tambours "La Gaîté" Ayent

Fifres et Tambours "La Gaîté" Ayent

Contacts
 .NomContact
PrésidentCatherine Jacquemettaz
DirectriceGisèle Fardel
Photo
"La Gaîté" Ayent
Drapeau
drapeau
Historique

Sous l'impulsion de Jean-Daniel Savioz, la clique de tambours "La Gaîté" est fondée le 15 mars 1969, à 21 heures, au café "Le Carillon" de Grimisuat. La commune d'Ayent voit ainsi naître une nouvelle société forte de 12 jeunes gens dynamiques, ayant en commun le goût du tambour.

Notre premier local de répétition était situé dans l'ancienne école de Botyre, mise à notre disposition par la commune d'Ayent. Ce bâtiment, aujourd’hui démoli, se trouvait à côté de la chapelle du même village.

Les 3 et 4 mai 1970, nous inaugurons notre société dans la joie, la simplicité et l'amitié qui caractérisent les Ayentôts. Le point culminant de cette fête fut la bénédiction de notre premier drapeau, dont Mireille Beney était la marraine et André Savioz, le parrain. La société des fifres et tambours de Sierre, un fleuron de ce pays, devint pour notre grand bonheur notre marraine.

La même année, nous entrons dans l'A.T.F.V.R. (Association des Tambours et Fifres du Valais Romand) et trois ans plus tard, nous franchissons une étape supplémentaire en adhérant à l'U.R.S.T.F.C. (Union Romande des Sociétés de Tambours, Fifres et Clairons)

Les 10, 11 et 12 mai 1974, la Gaîté, vieille de son premier lustre, organise la 5e fête Cantonale de l'A.T.F.V.R. à Saint-Romain. Treize sociétés participent à ce festival et nous connaissons la fierté de voir différentes sociétés d’Ayent répondre présentes à cette manifestation : l'Echo du Rawyl, l'Union Instrumentale et la Concordia. Une participation illustrant la cohésion entre nos sociétés locales.

Après une dizaine d'année de direction, le fondateur de la société, Jean-Daniel Savioz, passe en 1978
le flambeau de la direction à Jean-Claude Bétrisey, tambour militaire.

1984 représente une année d'innovation et de chamboulement pour la Gaîté. Lors de sa fondation, elle comptait dans ses rangs des jeunes hommes exclusivement. Sous la houlette de leur président de l'époque, Jacquy Fardel, ils ont adjoint des fifres aux tambours en intégrant dans leurs rangs des dames et des jeunes filles. Durant l'hiver, tout ce petit monde, aidé par la société marraine, put découvrir et apprendre le maniement du fifre. Quant aux tambours, ils étaient "coachés" par leurs directeurs Gabriel Fontannaz et Pierrot Jean.

L’année suivante, le 12 mai 1985, dans le cadre du 16e festival de l'A.T.F.V.R., la Gaîté nouvelle formule, "fifres et tambours", effectue sa première sortie. Pleines d'émotion et d'appréhension, les dames ont tracé leur premier défilé.

Avec tous ces changements, nous étions désormais à l'étroit pour nos répétitions. Lors de l'assemblée générale du 25 octobre 1985, la décision fût prise d'acheter le terrain appartenant à l'Union Instrumentale pour y construire notre propre local de répétitions.

Les travaux débutent le 20 juin 1986. Avec l'esprit qui les animait, tous les membres mirent leur temps disponible au service du nouveau bâtiment. La construction fut menée "tambour battant", puisqu’au mois de novembre de la même année, les répétitions peuvent déjà s’y dérouler.

Durant les années qui suivent, la Gaîté reste fidèle à son nom. Sous la baguette experte de Robert Métrailler de Sierre, pour les tambours, et de Gisèle Fardel de Grimisuat, pour les fifres c'est avec joie et enthousiasme qu'elle participe aux différentes fêtes cantonales, romandes et aussi à des Grands Prix. A chaque concours, nous attendons avec impatience les résultats de nos jeunes musiciennes et musiciens, et à chaque nouvelle palme, nous laissons exploser notre fierté et notre gaîté.

En 1999, nos trente ans d’existence revêtaient un caractère particulier, puisqu'ils coïncidaient avec le 30ème anniversaire de notre Fédération dont nous organisâmes, sur Ayent et pour la deuxième fois, le festival annuel, les 28, 29 et 30 mai.

Lors de la Fête-Dieu 2000, sous la présidence de Pascal Morard, nous avons béni nos uniformes actuels. Ceux-ci représentent les officiers de l'infanterie de Milice de Zoug (1757-1798). L’année suivante, en 2001, Laurette Gaudin accède à la présidence.

Notre participation, en 2002, à la fête fédérale organisée par notre société marraine de Sierre, restera un souvenir lumineux pour tous ceux qui eurent la chance d'être présents. Le défilé du samedi soir dans les rues, tout comme le grand cortège du dimanche, sont inoubliables.

2004 est à nouveau une année grandiose pour notre société. Pour fêter nos 35 ans, nous nous sommes offert une nouvelle bannière. Michel Dussex, membre fondateur et ancien tambour en est le parrain et Marie-Jeanne Costa, vice-présidente de la Fédération des Dentelières Suisses, la marraine, Pour l'occasion, nous avons pris l'option inédite de présenter un théâtre musical. Chaque membre a travaillé d'arrache-pied à la mise en place de ce spectacle grandiose. Un souvenir merveilleux pour chaque participant.

Sous l'impulsion de Jean-Daniel Savioz, la clique de tambours "La Gaîté" est fondée le 15 mars 1969, à 21 heures, au café "Le Carillon" de Grimisuat. La commune d'Ayent voit ainsi naître une nouvelle société forte de 12 jeunes gens dynamiques, ayant en commun le goût du tambour.

Notre premier local de répétition était situé dans l'ancienne école de Botyre, mise à notre disposition par la commune d'Ayent. Ce bâtiment, aujourd’hui démoli, se trouvait à côté de la chapelle du même village.

Les 3 et 4 mai 1970, nous inaugurons notre société dans la joie, la simplicité et l'amitié qui caractérisent les Ayentôts. Le point culminant de cette fête fut la bénédiction de notre premier drapeau, dont Mireille Beney était la marraine et André Savioz, le parrain. La société des fifres et tambours de Sierre, un fleuron de ce pays, devint pour notre grand bonheur notre marraine.

La même année, nous entrons dans l'A.T.F.V.R. (Association des Tambours et Fifres du Valais Romand) et trois ans plus tard, nous franchissons une étape supplémentaire en adhérant à l'U.R.S.T.F.C. (Union Romande des Sociétés de Tambours, Fifres et Clairons)

Les 10, 11 et 12 mai 1974, la Gaîté, vieille de son premier lustre, organise la 5e fête Cantonale de l'A.T.F.V.R. à Saint-Romain. Treize sociétés participent à ce festival et nous connaissons la fierté de voir différentes sociétés d’Ayent répondre présentes à cette manifestation : l'Echo du Rawyl, l'Union Instrumentale et la Concordia. Une participation illustrant la cohésion entre nos sociétés locales.

Après une dizaine d'année de direction, le fondateur de la société, Jean-Daniel Savioz, passe en 1978
le flambeau de la direction à Jean-Claude Bétrisey, tambour militaire.

1984 représente une année d'innovation et de chamboulement pour la Gaîté. Lors de sa fondation, elle comptait dans ses rangs des jeunes hommes exclusivement. Sous la houlette de leur président de l'époque, Jacquy Fardel, ils ont adjoint des fifres aux tambours en intégrant dans leurs rangs des dames et des jeunes filles. Durant l'hiver, tout ce petit monde, aidé par la société marraine, put découvrir et apprendre le maniement du fifre. Quant aux tambours, ils étaient "coachés" par leurs directeurs Gabriel Fontannaz et Pierrot Jean.

L’année suivante, le 12 mai 1985, dans le cadre du 16e festival de l'A.T.F.V.R., la Gaîté nouvelle formule, "fifres et tambours", effectue sa première sortie. Pleines d'émotion et d'appréhension, les dames ont tracé leur premier défilé.

Avec tous ces changements, nous étions désormais à l'étroit pour nos répétitions. Lors de l'assemblée générale du 25 octobre 1985, la décision fût prise d'acheter le terrain appartenant à l'Union Instrumentale pour y construire notre propre local de répétitions.

Les travaux débutent le 20 juin 1986. Avec l'esprit qui les animait, tous les membres mirent leur temps disponible au service du nouveau bâtiment. La construction fut menée "tambour battant", puisqu’au mois de novembre de la même année, les répétitions peuvent déjà s’y dérouler.

Durant les années qui suivent, la Gaîté reste fidèle à son nom. Sous la baguette experte de Robert Métrailler de Sierre, pour les tambours, et de Gisèle Fardel de Grimisuat, pour les fifres c'est avec joie et enthousiasme qu'elle participe aux différentes fêtes cantonales, romandes et aussi à des Grands Prix. A chaque concours, nous attendons avec impatience les résultats de nos jeunes musiciennes et musiciens, et à chaque nouvelle palme, nous laissons exploser notre fierté et notre gaîté.

En 1999, nos trente ans d’existence revêtaient un caractère particulier, puisqu'ils coïncidaient avec le 30ème anniversaire de notre Fédération dont nous organisâmes, sur Ayent et pour la deuxième fois, le festival annuel, les 28, 29 et 30 mai.

Lors de la Fête-Dieu 2000, sous la présidence de Pascal Morard, nous avons béni nos uniformes actuels. Ceux-ci représentent les officiers de l'infanterie de Milice de Zoug (1757-1798). L’année suivante, en 2001, Laurette Gaudin accède à la présidence.

Notre participation, en 2002, à la fête fédérale organisée par notre société marraine de Sierre, restera un souvenir lumineux pour tous ceux qui eurent la chance d'être présents. Le défilé du samedi soir dans les rues, tout comme le grand cortège du dimanche, sont inoubliables.

2004 est à nouveau une année grandiose pour notre société. Pour fêter nos 35 ans, nous nous sommes offert une nouvelle bannière. Michel Dussex, membre fondateur et ancien tambour en est le parrain et Marie-Jeanne Costa, vice-présidente de la Fédération des Dentelières Suisses, la marraine, Pour l'occasion, nous avons pris l'option inédite de présenter un théâtre musical. Chaque membre a travaillé d'arrache-pied à la mise en place de ce spectacle grandiose. Un souvenir merveilleux pour chaque participant.

 
ATFVR